JARGON DES JEUNES

Les étrangers qui apprennent l'espagnol en Espagne restent souvent impressionnés quand ils entendent les conversations des jeunes dans le métro, la rue, l'autobus... Parfois, bien qu'ils parlent une langue qu'ils connaîssent et qu'ils ont étudié dans leur pay, ils ne vont pas comprendre ce que disent ces jeunes. Dans cet article, nous allons essayer de traiter certaines de ces expressions.

Montarse una película (Équivalent français : Se faire des films)
Elle veut dire avoir une imagination absurde sur un thème, penser sans cohérence. Les jeunes assimilent un film qui raconte une histoire fictive et sont donc conscient qu'ils ne sont pas vrais. Pour la même raison, on dit montarse una historia. La plupart du temps en Espagne, cette expression est utilisée dans des histoires de relation sentimatente ou sexuelle.
Simplemente porque nos liamos una noche ya se ha montado una película y ahora piensa que vamos a salir juntos.

Agarrar una mierda que te cagas (Équivalent français : Avoir une cuite / Avoir la gueule de bois)
C'est sans doute l'expression la plus scato et sale de la langue espagnole, mais il est sûr que les jeunes utilisent énormément cette expression. Tout d'abord, “mierda” est ici synonyme de « cuite » et “que te cagas” signifie « très grande, très grosse ». L'expression complète signifie : « avoir une grosse cuite ». Les mots en espagnols pour définir les états éthyliques dans une forme plus « convenable » : pedo ou pedal, castaña, cogorza, toña, moña, trompa, breva, merluza, mona...
Cuando se enteró que había aprobado la selectividad, agarró una mierda que te cagas.

Ir de marcha (Équivalent français : Faire la teuf)
Le mot “marcha” indique en général un divertissement, énergie, vitalité, enthousiasme. Avec cette expression, les jeunes se réfèrent aux sorties de nuit en rapport avec le fait de boire, s'amuser avec les amis, danser et se défouler. C'est très habituel que les spécialistes de langues réfèrent cette expression aux marches militaires. En tenant en compte que les jeunes soldats étaient ceux qui réalisait ces marches militaires, il est supposé que la signification s'est transférée au monde de la nuit.
Hoy es el último día del curso de español y hemos quedado con los profesores y el resto de los estudiantes extranjeros para salir de marcha ¿te apuntas?

Tú flipas / alucinas (Équivalent français : Tu abuses / Tu rêves en couleurs)
Expression très commune durant les premières années du 21ème siècle qui signifie qu'une personne délirante, qui n'a pas les idées claires, qui comet des erreurs ou qui dit des choses exagérées ou fantastiques. Les variantes sont «  flipante », pour désigner une chose amusante, étrange, exagérée... et «  flipe », qui signale une action avec les mêmes caractéristiques. «  Flipar en colores » est une expression qui décuple le sens du mot original et qui fait allusion, naturellement, aux sensations hallucinogènes de certaines drogues dures.
¿Que me he enrollado con Juan esta noche? ¡Tú flipas! Ya le gustaría a él.

Tirar los tejos (Équivalent français : Faire des avances)
Expression utilisée pour désigner l'action de tenter de conquérir/séduire une fille ou un garçon. Elle signifie faire des propositions amoureuses, dire des galanteries/des mots doux pour attirer une personne.
¿Sabes que el otro día estabas muy guapa en la fiesta? Lo siento, no puedo evitar tirarte los tejos, pero es que me gustas mucho.