COMPARAISONS

Dans cet article, nous allons vous expliquer les différentes formes comparatives qu'il existe en espagnol à un niveau basique ; ses utilisations et ses applications. C'est très pratique pour les premières conversations qui s'établissent entre un étranger et un natif. On fait souvent des comparaisons entre les habitudes qu'il y a en Espagne, par exemple et le pays d'origne.

FORME

De supériorité et infériorité:
Avec les adjectifs, adverbes, substantifs : más, menos + adjectif / adverbe / substantif + que
- España es más grande que Italia.
- Los Alpes estàn lejos que los Pirineos.
- En Jaca, hay menos gente que en Zaragoza.

Avec les verbes : más, menos + verbe + que
- Juan corre más que tú.

D'égalité:
Avec les adjectifs et les adverbes: tan + adjectif / adverbe + como
- Este vestido es tan bonito como ese otro.
- Elisabeth habla tan bien español como Jorge.

Avec les substantifs : tanto/a/os/as + substantif + como
En España, hay tantos coches como en Francia.

Avec les verbes : verbe + tanto + como

Comparatifs irréguliers:

bueno > mejor
malo > peor
grande > mayor
pequeño > menor

UTILISATION

1- On utilise la préposition de pour introduire la seconde partie de la comparaison dans les cas suivants :
a) Quand on parle d'une quantité déterminée : En la reunión había más de 50 personas.
b) Quand la comparaison est basée sur un adjectif et que la phrase qui suit commence par lo que: Esta casa es más antigua de lo que parece.
c) Quand la comparaison est faite sur un nom que l'on peut quantifier, que ce soit un nombre exact ou non : Han llegado mucho más pantalones de lo que habíamos pedido.

2- On peut utiliser como si + imparfait / plus que parfait du subjonctif pour faire une comparaison exagérée :
Me hé comido una galleta y parece como si me hubiera comido un paquete entero.