Utilisation des lettres B ou V

Dans cet article, voici les règles distinctes d'utilisation de la lettre -b et -v, qui ont l'habitude de provoquer beaucoup de confusions pour les étudiants étrangers. L'explication suivante est extraite de la Gramática Española de J. Alonso del Río.

I- Cela s'écrit avec la lettre -B :
1) Les mots qui selon leur langue d'origine (latin, arabe, etc.. ) s'écrivent avec un b ou un p. On peut les regrouper par exemple: bien, bueno, bondad, bendecir, benemérito, beato, biblia, biblioteca et toutes les relations éthymologiques. Il en est de même pour les mots formés avec le préfixe bi-, équivalent à deux, comme bigamia, bipolar. Pour leur éthymologie qui s'écrivent avec un -b par exemple : cabeza, obispo, lobo, et une infinité de mots dont leur utilisation nous signale même si nous ne connaissons pas son origine.
2) Ceux qui commencent avec les syllabes bu-, et bus, comme bufanda, burla, busto, et ceux qui se terminent avec sub-, comme subasta et subalterno.
3) Les terminaisons en -bundo, -bunda, et -bilidad, comme tremebundo, moribunda, et amabilidad. Excepté movilidad et ses composés et civilidación
4) Tous les temps des verbes deber, beber, et sorber, et leurs composés.
5) Tous les temps des verbes dont l'infinitif se termine en -aber, comme haber, saber, et caberrecaver, hervir, servir, et vivir, et leurs composés.
6) Les désinences ou terminaisons en -ba, -bas, -bamos, -bais, -ban des prétérits imparfait de l'indicatif correspondent aux verbes de la première conjugaison, comme lloraba, estudiabas, danzábamos, mirabais, fumaban.
7) Le prétérit imparfait de l'indicatif de ir: iba, ibas…
8) La lettre finale de tous les mots qui se terminent avec le son b, comme Jacob, baobab …
9) Les syllabes bra, bre, bri, bro, bru, bla, ble, bli, blo, blu, et quelconque autre cas pour lequel le son b précède une autre consonnance. Exemple : bloque, desbrozar, obnubilar, obstrucción.

II- Cela s'écrit avec la lettre -V :
1) Les mots dont la consonnance ou l'éthymologie l'exige comme convivencia, valenciano, párvulo. On peut aussi regrouper les mots composés formés avec le préfixe vice- (qui indique que la personne peut faire les tâches d'une autre) comme vicealmirante, vicepresidente; les noms des lieux géographiques qui commencent par villa-, villar-, comme Villafranca, Villalba, Villarcayo, Villaboa, et aussi leurs composés avec , comme Vallehermoso, Valparaiso, Valladolid.
2) Ceux qui commencent avec les syllabes ad, cla, di, pri, selon la sonorité, comme adversidad, clavel, diversión, privilegio, etc. Exepté dibujo et ses dérivés.
3) Les mots terminant par -viro, -vira, et -ívoro, comme triunviro, Elvira, carnivoro, omnivora. Excepté vibora.
4) Les adjectifs se terminant par :
ava, -ave, -avo, -eva, -eve, -evo, -iva, -ivo
comme par exemple : dozava, suave, octavo, nueva, nieve, longevo, diva, superlativo. Excepté: arabe et ses composés, et sílaba et ses composés.
5) Les temps des verbes dont l'infinitif qui n'ont pas de v ou b Exemple: voy, ve vais, vayamos, etc .. du verbe ir, anduve, anduviste du verbe andar, estuve, estuviste, du verbe estar, tuve, tuvieron, du verbe tener.. etc.
6) Les verbes precaver, hervir, sevir et vivir et leurs composés, desvivir, convivir, sobrevivir, etc, et ceux qui se terminent en -servar comme conservar.